YAGA KOWALIK : ESC ALE A PARIS

Pour trois soirs, la chanteuse polonaise Yaga Kowalik est venue tout spécialement à Paris présenter Barbara, L’histoire d’une vie, son « monodrame théâtralisé », comme on ne dit pas en France ; à savoir, non pas un récital, mais un ensemble mêlant chansons et textes introductifs, et ne demandant pas, tout comme une pièce de théâtre ou un spectacle chorégraphique, a être applaudi en cours de représentation.

Quiproquo : il s’avère que les amateurs de Barbara n’aiment pas l’entendre chantée par d’autres qu’elle – alors que les artistes, notamment ceux venus de l’étranger, pensent au contraire nous faire honneur et plaisir en l’interprétant.

Or il s’agit moins pour nous, dans ce cas, de venir entendre une énième interprétation de Barbara par un inconnu que de découvrir le travail d’un artiste en soi, dont ce répertoire n’est qu’une étape dans la carrière. Si, du temps ou Barbara chantait le grand Jacques à L’Écluse, on avait dit : « Ah oui, mais je préfère Brel par Brel », on aurait eu raison. C’est beaucoup mieux par lui. Mais on aurait rate Barbara.

Cela étant, la cinquantaine de personnes venues applaudir Yaga Kowalik lors de ces soirées parisiennes gardera d’elle le souvenir d’une présence étrange, racée, sans concessions, comme volontairement glacée, à la fois extrêmement sobre et très sophistiquée, ainsi que d’une voix superbe. Subtilement nuancée, en dépit de conditions techniques ne lui ayant pas toujours parfaitement rendu justice. Ceux-la pourront dire : j’y étais. Les autres, s’ils leur restent un zeste de curiosité artistique en magasin, n’ont plus qu’a attendre un hypothétique retour de la dame, Comme les hirondelles, au printemps peut-être ?

Le 6 septembre, Yaga Kowalik chantait au Walking the dog Theater de New York, dont la directrice artistique, Benedicta Bertau, présentait ainsi le spectacle :

« Je suis très heureuse d’accueillir cette soirée chantante. Comme vous le savez, je suis française et les chansons de Barbara ont longtemps fait partie de ma vie. Sa musique est tout simplement exquise, comme son âme. Généreuse, subtile, très féminine, compatissante, ses chansons apportent la beauté et le sentiment de ce qu’est pour nous la Chanson française. J’ai hâte d’entendre les chansons de Barbara rendues à la vie grâce à Yaga, et espère que vous nous rejoindrez pour cette soirée exceptionnelle ! »